Jumelage Lempdes Hallstadt : la moitié des Lempdais officiellement écartés par Monsieur le Maire.

Publié le par Henri

 S’il existe une idée consensuelle dans notre ville de Lempdes, c’est bien celle de l’amitié avec nos amis allemands d’Hallstadt. Chacune de nos rencontres avec notre ville jumelle est un moment de partage où se construit année après année une belle histoire humaine.

 

Les 22, 23 Mai 2009, à l’occasion d’une nouvelle rencontre, le nouveau comité de jumelage de Lempdes et Jocelyne Larrat sa présidente avaient eu l’excellente idée de faire une présentation officielle des conseils municipaux des deux cités. Cette cérémonie s'est déroulée dans la salle des fêtes.

 

 

Surprise !!!! Les élus de l’opposition n’ont pas eu l’honneur d’être conviés à cette cérémonie et ont  été « oubliés » (écartés ? méprisés ?) très officiellement. Rappelons qu’ils ont réuni plus de 49% des suffrages des citoyens de Lempdes aux dernières élections municipales.2009jumelage-149.jpg

 

 Le contraste fut saisissant lorsque Markus Zirkel, le maire de Hallstadt présenta la totalité des conseillers municipaux présents membres des trois tendances politiques de sa ville. Lui n’avait pas « oublié » les élus qui ne sont pas de sa tendance politique.

 

Il eut même l’élégance de remercier et féliciter l’ex maire Jean-Pierre Georget et l’ex Président  du comité Jacques Fouchard pour leur action pour que ces échanges soient le plus enrichissant possible en leur décernant la médaille de la ville de Hallstadt.

 

Le maire de Hallstadt, à l’opposé du Maire de Lempdes Gérard Betenfeld, a refusé de laisser la politique corrompre une belle idée et un beau week-end.

 

Voilà une attitude à méditer par ceux qui veulent tout politiser dans notre commune au mépris de toute autre considération.

Publié dans actu Lempdes

Commenter cet article

citoyen 63 27/10/2010 01:12



C'est pourtant la triste réalité. Elle est révélatrice d'un état d'esprit et d'une façon de faire. Toute opposition au maire est dans le meilleure des cas ignorée voir méprisée. Ce jour là nous
avons été les témoins d'un déni de démocratiede la part de Gérard Betenfeld.


 



Rj370 25/10/2010 21:13



Il est surprenant d'apprendre alors que l'on parle toujours de démocratie participative que de la ségrégation est faite au niveau des élus de l'opposition lors d'une réunion de jumelage....